Nos événements

LE MOIS DE LA DANSE ET D L'ESCLAVAGE

Il existe un grand nombre de danses dans le monde dont l'origine remonte aux temps de l'esclavage. Lors de cette période, les esclaves dansaient et chantaient pour pouvoir s'exprimer et se libérer. Une manière d'extérioriser leurs malheurs et leurs joies, leur souffrance et leur espoir. Cette période laisse tellement de traces dans l'histoire et la musique ne pouvait pas être l'exception. C'est pour cela que, ce n'est pas étonnant de trouver de grandes ressemblances entre une Djansa du Mali et un Mapalé de la Colombie par exemple. Ces similitudes apparaissent aussi dans d'autres aspects culturels comme la cuisine, la mode, les mots entre autres.

 

Dans ce sens là, le Centre des Cultures du Monde accueille le mois de la danse et esclavage. Un mois riche en couleurs, odeurs, goûts, sons. Vivez cette expérience unique lorsque plusieurs cultures font des intersections pour revendiquer leur beauté.

 

Conférences, expositions, animations scolaires, interventions en Lycées sont proposées tout au long du mois. Le coordonnateur de ce programme M. Aboubakry Fall (diplômé du conservatoire du cinéma Français de Paris, Conteur Formateur, Intervenant au Musée Dauphinois, Musée de la Résistence, réalisateur de "La cité des Jardins", "Les braves de Chasselay").

Création du Centre des Cultures du Monde "La mémoire de l'esclave"

Dans le cadre du mois de la danse et l'esclavage, le chorégraphe danseur Mamadou Diallo, en collaboration avec Aboubakry Fall, nous plonge dans un univers où les chaînes et les cordes dansent sur le thème de la responsabilité et du pardon. Ici la musique, la danse, le chant, le verbe expriment le douloureux voyage de ces hommes, des femmes, et des enfants arrachés à la terre d'Afrique.

Mamadou dit "j'ai chorégraphié des pas de danse d'amour et de partage..."

La danse et l'esclavage

Spectacle "La mémoire de l'esclave"

Le vendredi 14 octobre 2022 à 20H30

Grand Angle Voiron

Tout public

ANNULE.png